Dans un champ de coquelicots

L’été va finir par s’installer, j’en suis sûre! Pour l’aider à se décider, j’ai sorti le coupon coquelicot de chez Petit Pan, le patron June de Vanessa Pouzet. Agathe a validé l’association (la demoiselle sait ce qu’elle veut quand on parle de robe et de couleur…).

davdavdav

D’après les mensurations d’Agathe, j’ai taillé la robe en 3 ans. Elle lui va parfaitement bien mais j’ai peur qu’elle ne fasse pas l’été (pitié, soleil, vient viiiiiite!).

Le tissu vient d’une boutique de l’île de Ré. Je le gardais précieusement depuis près de 3 ans en attendant de trouver le bon projet!

Vert, j’espère!

Me revoilà par ici…

J’ai tellement de retard pour vous montrer ce que j’ai cousu cet hiver, que je passe directement à la garde robe pour l’été. Plus tard peut-être je prendrai le temps de vous montrer: mon pyjama Wear Limonade, ma blouse Stockholm, la chemise de nuit Ottobre d’Agathe…

Pour inaugurer la saison, je commence par vous montrer ma dernière cousette en date: une jupe Philadelphie de chez C’est dimanche, comme j’ai déjà pu en faire les années passées.

09

J’ai craqué sur ce tissu « feuilles de palmier » chez Bouchara.

Qui échappera à la tendance jungle de cette année?01

Petite variante, j’ai doublé l’intérieur de la jupe. Je trouvais le tissu un tout petit peu trop fin, alors Vanille Fraise m’a suggéré la bonne idée, mais pas que! Elle m’a également fourni le voile de coton parfaitement assorti. La belle vie je vous dis…02030405060708

La robe qui tourne

Une robe, une de plus pour la garde-robe d’Agathe. Elle qui n’aime pas les pantalons se balade en ce moment à l’école en robe et après-ski… Et oui, l’hiver se fait bien sentir cette année!

Pas très tentée par un modèle en particulier, j’avais en tête depuis un moment d’essayer d’improviser un patron moi-même, de façon très empirique hein?!

Je suis partie d’une blouse volantée du commerce (qu’Agathe n’aime pas trop d’ailleurs) pour construire une robe que je voulait ample pour plus de confort. Finalement, je n’ai pas gardé grand chose du modèle de référence si ce n’est la carrure et la longueur des manches. Avec le recul, je me dis qu’en prenant les mensurations correctement, je serais peut-être arrivée au même résultat sans me référer à un modèle existant. Bref!

J’ai entièrement doublé la robe en récupérant une doublure de jupe longue mise au rebut.

04010203

Les cheveux de la demoiselle cachent le haut de la robe (fermée avec des pressions), mais j’ai peut-être un peu trop creusé le col à l’arrière. Rien de bien méchant.05

Et la preuve en image que la robe tourne vraiment (une robe qui tourne, c’est pas vraiment une robe, hein?): ICI!

Patron: maison

Tissu: Tissus Gisèle à la Bresse et passepoil La Droguerie

La rimpsukka pas assez rose

Agathe aime le rose. Elle adore le rose.

Toute contente, j’ai trouvé un modèle de jupe dans un de mes catalogues Ottobre et j’ai sorti des jolis coupons achetés lors de l’un des derniers marchés aux tissus à Strasbourg pour coudre une petite Rimpsukka.

davsdrdav

Verdcit, la demoiselle ne la trouve pas assez rose… Forcément puisqu’il y a quelques timides touches de moutarde et de blanc… Alors pour la séance photos, c’est pas la grande euphorie non plus…

Et puis la robe, elle ne tourne pas assez… Bref, elle la porte sans un grand enthousiasme!

Patron: Modèle n°10 Rimpsukka du Ottobre 6/ 2011

Belladone en vacances

Durant l’été, je me suis attelée à la réalisation de la robe Belladone. Il était temps, ce patron m’a été offert il y a 3 ans et demi par ma très chère amie lyonnaise alias mArcredi (coucou Adeline!)…

J’ai donc profité des vacances des garçons dernier chez les grands parents pour trouver le temps nécessaire.

01

Après un premier test en ayant tout taillé en 40, j’ai du démonter le haut et le reprendre en taille 38, puis descendre les pinces poitrine de 2 cm.

04

03

02

Et voilà, j’ai pu faire voyager ma Belladone dans le sud en prenant garde à ne pas prendre de coup de soleil dans le dos…

Pour ma prochaine version, je tenterai de poser un zip invisble.

Patron: Belladone de chez Deer and Doe

Tissus: Toto Tissus

Les oiseaux de l’été

Restons connectés à l’été et à la chaleur des vacances ! Il a ait si froid ces derniers jours…

Pour alimenter le dressing d’été d’Agathe et utiliser un joli coupon commandé en Allemagne avec une amie (coucou Aurélie!), j’ai choisi de coudre une petite robe largement portée durant les vacances!

01

02

03

05

Patron: robe n°6, sans manche, livre « Mes petits habits »

Tissu: Frieda Hain (boutique berlinoise)

c’était l’été, en Atlanta

Pour inaugurer ce nouveau blog, je vous propose un petit retour en arrière. L’automne s’est bien installé, j’ai du mal à croire qu’il y a encore quelques semaines on profitait largement du soleil et de la chaleur de l’été indien.

Alors voilà, au printemps dernier, Nun Studio sortait un nouveau patron pour petite fille. J’ai craqué sur le modèle, mais celui-ci ne commençant qu’au 4 ans, je me suis calmée en me disant que pour ma puce d’à peine 3 ans, j’allais attendre un peu.

Et puis je me suis décidée à grader le modèle en 2 ans, avec l’aide précieuse de mArcredi!

Et ça a plutôt bien fonctionné.

Seul bémol, j’ai repris toutes les dimensions du patron, y compris la longueur alors que j’aurais du garder la longueur définie pour du 4 ans pour réaliser la version robe.

La robe étant donc trop courte, j’ai fait un ourlet (à la main car nous étions partis en vacances) et la robe est devenue blouse.

Je vous laisse regarder ce que ça donne.

01

02

03

04

Verdict, Agathe a porté sa blouse durant l’été avec plaisir et aisance.

Cousue dans un voile de coton (Toto Tissus), c’est un vêtmeent totalement compatible avec les grosses chaleurs. J’ai hâte de recoudre ce modèle pour l’été prochain!