Cherry time!

donna01

L’été dernier, j’ai eu envie de couper dans mon coupon de cerise pour une dernière cousette estivale.

N’ayant pas eu d’été indien en 2017, cette chemise est allée directement dans le placard pour passer l »hiver…

Il est donc temps de vous présenter Donna, de La maison Victor, issu du magazine de mai/juin 2016.

donna02

Le tissu a été shoppé il y a longtemps, chez Henri Henriette.

Publicités

Parmi mes cousette, la robe Belleville

Non, non, non, je n’ai pas délaissé la couture.

Mais ces derniers temps, par trop le temps de partager ce qui est sorti de ma machine à coudre. Coudre ou blogger, j’ai du choisir! Je dois avouer que pour moi, le plus compliqué c’est encore de prendre le temps de faire des photos.

Mais là, j’ai pas mal de choses à vous montrer, j’ai essayé de commencer à rattraper mon retard et je suis enfin prête à vous parler de la robe Belleville de chez Louis Antoinette Paris.
dessin-technique-robe-belleville-louis-antoinette-paris-mode-femme

A la sortie de ce patron, je n’étais pas emballée par le modèle. Je n’aimais pas trop le tissu choisi par la marque pour mettre en avant cette robe, le tencel bleu/gris me semblait trop mou, trop terne. Et puis comme d’habitude, plusieurs versions ont été publiées sur la toile, et j’ai été conquise.

Voici ma version, cousue dans une viscose Lundi Morata pour Mondial Tissu.

010302Ce modèle est plutôt rapide à coudre, il m’a bien plu!

La robe est agréable à porter même si je dois mettre une petit épingle à nourrice pour maîtriser le décolleté. Les poches sont super pratiques, bref, je valide!

J’ai pas mal de patrons de cette marque qui attendent leur tour, et ce ne sont que des robes.

Il y en a même une qui est en cours en ce moment… Je reviendrai donc bientôt vous parler de la robe Plume.

Une Daria pour l’été

Avez vous vu la dernière collection de Wear Lemonade?

Lisa a imaginé la robe Daria et j’ai tout de suite craqué sur ce modèle.

Est-ce que parce que prénom m’évoque un dessin animé que j’adorais durant mes années de lycéenne?

Cerise sur le gâteau, j’avais déjà sous la main le tissu idéal, offert par mArcredi (pour mon anniversaire…). Un coupon de coton très légèrement extensible, rayé, avec un imprimé « oiseau exotique » que je n’ai pas su identifier!

Bref, je n’ai jamais réussi à associer et coudre aussi rapidement un modèle et un tissu et en être totalement satisfaite!

DSCF8896 copieDSCF8903 copieDSCF8904 copieDSCF8909 copie

Voilà, moi aussi j’ai aussi une jupe qui tourne. Les 3m de tissu y sont passés!

Je suis ravie de ce modèle. Pour une fois, j’ai moins galéré sur les boutonnières que d’habitude (il y en a 11… + 2 pour faire passer les feuilles de la ceintures!) et en plus, cette robe a des poches. Seul regret, j’aurais aimé que le corsage ait été pensé avec des pinces.

Et je dois préciser que la vidéo disponible sur le site est vraiment la bienvenue. J’ai eu l’impression que dans le livret, ça allait un peu trop vite!!!

Alors, que pensez vous de ce modèle?

Dans un champ de coquelicots

L’été va finir par s’installer, j’en suis sûre! Pour l’aider à se décider, j’ai sorti le coupon coquelicot de chez Petit Pan, le patron June de Vanessa Pouzet. Agathe a validé l’association (la demoiselle sait ce qu’elle veut quand on parle de robe et de couleur…).

davdavdav

D’après les mensurations d’Agathe, j’ai taillé la robe en 3 ans. Elle lui va parfaitement bien mais j’ai peur qu’elle ne fasse pas l’été (pitié, soleil, vient viiiiiite!).

Le tissu vient d’une boutique de l’île de Ré. Je le gardais précieusement depuis près de 3 ans en attendant de trouver le bon projet!

Vert, j’espère!

Me revoilà par ici…

J’ai tellement de retard pour vous montrer ce que j’ai cousu cet hiver, que je passe directement à la garde robe pour l’été. Plus tard peut-être je prendrai le temps de vous montrer: mon pyjama Wear Limonade, ma blouse Stockholm, la chemise de nuit Ottobre d’Agathe…

Pour inaugurer la saison, je commence par vous montrer ma dernière cousette en date: une jupe Philadelphie de chez C’est dimanche, comme j’ai déjà pu en faire les années passées.

09

J’ai craqué sur ce tissu « feuilles de palmier » chez Bouchara.

Qui échappera à la tendance jungle de cette année?01

Petite variante, j’ai doublé l’intérieur de la jupe. Je trouvais le tissu un tout petit peu trop fin, alors Vanille Fraise m’a suggéré la bonne idée, mais pas que! Elle m’a également fourni le voile de coton parfaitement assorti. La belle vie je vous dis…02030405060708

La robe qui tourne

Une robe, une de plus pour la garde-robe d’Agathe. Elle qui n’aime pas les pantalons se balade en ce moment à l’école en robe et après-ski… Et oui, l’hiver se fait bien sentir cette année!

Pas très tentée par un modèle en particulier, j’avais en tête depuis un moment d’essayer d’improviser un patron moi-même, de façon très empirique hein?!

Je suis partie d’une blouse volantée du commerce (qu’Agathe n’aime pas trop d’ailleurs) pour construire une robe que je voulait ample pour plus de confort. Finalement, je n’ai pas gardé grand chose du modèle de référence si ce n’est la carrure et la longueur des manches. Avec le recul, je me dis qu’en prenant les mensurations correctement, je serais peut-être arrivée au même résultat sans me référer à un modèle existant. Bref!

J’ai entièrement doublé la robe en récupérant une doublure de jupe longue mise au rebut.

04010203

Les cheveux de la demoiselle cachent le haut de la robe (fermée avec des pressions), mais j’ai peut-être un peu trop creusé le col à l’arrière. Rien de bien méchant.05

Et la preuve en image que la robe tourne vraiment (une robe qui tourne, c’est pas vraiment une robe, hein?): ICI!

Patron: maison

Tissu: Tissus Gisèle à la Bresse et passepoil La Droguerie

La rimpsukka pas assez rose

Agathe aime le rose. Elle adore le rose.

Toute contente, j’ai trouvé un modèle de jupe dans un de mes catalogues Ottobre et j’ai sorti des jolis coupons achetés lors de l’un des derniers marchés aux tissus à Strasbourg pour coudre une petite Rimpsukka.

davsdrdav

Verdcit, la demoiselle ne la trouve pas assez rose… Forcément puisqu’il y a quelques timides touches de moutarde et de blanc… Alors pour la séance photos, c’est pas la grande euphorie non plus…

Et puis la robe, elle ne tourne pas assez… Bref, elle la porte sans un grand enthousiasme!

Patron: Modèle n°10 Rimpsukka du Ottobre 6/ 2011